La voiture issue de la matrice

Audi a présenté le deuxième modèle de sa série e-tron à Los Angeles: l’Audi e-tron Sportback est un SUV coupé dynamique. Ses phares Matrix LED numériques sont une nouveauté. Ils sont désormais disponibles pour la première fois comme équipement en grande série. Leur éclairage est décomposé en minuscules pixels et peut être commandé avec une grande précision.

L’Audi e-tron Sportback combine la force d’un SUV spacieux à l’élégance d’un coupé quatre portes et au caractère avant-gardiste d’une voiture électrique. Elle est longue de 4901 millimètres, large de 1935 millimètres et haute de 1616 millimètres. Son toit s’étend à plat sur la carrosserie musclée, descend nettement vers l’arrière comme il se doit d’un coupé et aboutit dans des montants D fortement inclinés. Le bord inférieur de la troisième fenêtre latérale monte vers l’arrière, une caractéristique typique des modèles Sportback.

L’Audi e-tron Sportback 55 quattro lors de sa présentation à Los Angeles. (AUDI)
L’Audi e-tron Sportback 55 quattro lors de sa présentation à Los Angeles. (AUDI)

Avec la calandre Singleframe octogonale, les contours marqués au-dessus des roues et l’arrière à la plastique étudiée, l’Audi e-tron Sportback s’inscrit dans le langage de la marque. Les détails signalent que le SUV coupé est à propulsion entièrement électrique. La calandre Singleframe largement fermée avec ses lamelles verticales est en gis Platine clair, ce qui est typique des modèles e-tron.

Dans la partie inférieure des phares Matrix LED, quatre segments horizontaux forment la signature des feux de jour typique des modèles e-tron. Celle-ci est reprise à de nombreux endroits du modèle et est interprétée tridimensionnellement, par exemple au niveau des bas de caisse imposants. Leurs inserts noirs montrent où se trouvent la batterie et, donc, le centre énergétique de l’Audi e-tron Sportback. Au niveau du large diffuseur également, les designers ont varié la signature, attirant l’attention sur la suppression des sorties d’échappement. Une bande lumineuse relie les feux LED entre eux.

Au total, 13 peintures sont disponibles au choix pour le SUV coupé à propulsion purement électrique, entre autres la nouvelle couleur Bleu Plasma Métallisé, qui est réservée exclusivement à l’e-tron Sportback. L’inscription sur le clapet de recharge électrique brille dans un orange qui rappelle les panneaux haute tension. Sur demande, les étriers de frein sont également livrés dans cette couleur. De série, les enjoliveurs de passage de roue sont mis en exergue en couleur anthracite mate et soulignent de ce fait le look tout-terrain. Il en va de même pour le dispositif anti-encastrement, le diffuseur et les seuils de porte, qui sont tous peints en noir. Dans la ligne d’équipement extérieur advanced, les pièces complémentaires sont peintes en gris contrasté ou dans la couleur de la voiture en option. Le dispositif anti-encastrement et le diffuseur sont dans un ton argenté mat.

L’Audi e-tron Sportback dans la couleur exclusive Bleu Plasma Métallisé. (AUDI)
L’Audi e-tron Sportback dans la couleur exclusive Bleu Plasma Métallisé. (AUDI)

Avec le modèle S line, les gènes sportifs de l’Audi e-tron Sportback ressortent particulièrement. Celui-ci est équipé de série de jantes de 20″ et d’une suspension pneumatique sport. Le pare-chocs aux contours renforcés est encadré par des Air Curtains plus expressifs qui améliorent le flux d’air. Ceux-ci vont jusqu’en dessous des phares et confèrent ainsi au véhicule une allure dynamique de loin déjà. Un emblème S line orne la calandre et les moulures de seuil éclairées en aluminium portent un logo S. À l’arrière, le becquet de série et un diffuseur imposant s’étendant sur toute la largeur du véhicule contribuent à l’excellente aérodynamique. Contrairement au modèle de base, les pièces complémentaires pour l’extérieur S line sont peintes dans la couleur de la carrosserie, entre autres les enjoliveurs de passage de roue, les seuils de porte, les pare-chocs et les rétroviseurs extérieurs. Pour compléter, Audi propose le pack optique noir, lequel met des accents au niveau de la calandre Singleframe, des vitres latérales et des pare-chocs. En option, les coques de rétroviseurs extérieurs sont également disponibles en noir.

Les gènes sportifs de l’Audi e-tron Sportback ressortent particulièrement avec le modèle S line. (AUDI)
Les gènes sportifs de l’Audi e-tron Sportback ressortent particulièrement avec le modèle S line. (AUDI)

cw 0,25: aérodynamique de pointe pour une autonomie élevée

En combinaison avec le pack Extérieur S line et les rétroviseurs extérieurs virtuels, l’Audi e-tron Sportback atteint une excellente valeur de seulement 0,25, soit encore mieux que sa sœur, l’Audi e-tron. Ceci est notamment dû à la forme de la carrosserie typique d’un coupé et à la moindre résistance aux flux qui en résulte derrière la voiture. L’arête de décollement élevée de la Sportback y minimise le tourbillonnement de l’air. Ceci a au final un effet positif sur la consommation. Selon le cycle WLTP, le SUV coupé parcoure jusqu’à 446 kilomètres avec une seule recharge de la batterie. L’autonomie accrue d’environ 10 kilomètres par rapport à l’e-tron est à mettre sur le compte de la carrosserie plus aérodynamique. Autre facteur jouant sur l’efficacité: les rétroviseurs extérieurs virtuels disponibles en option, dont les supports en forme d’aile sont équipés de petites caméras. Leurs images apparaissent sur des écrans OLED à fort contraste positionnés entre le combiné d’instruments et la portière. Lorsque le conducteur glisse son doigt sur la surface de l’écran tactile, des symboles lui permettant de déplacer la section de l’image apparaissent. De plus, les rétroviseurs s’adaptent automatiquement à trois situations de conduite: sur l’autoroute, dans les virages et lors du stationnement, et affichent en conséquence la vue la plus appropriée. La finition aérodynamique se poursuit discrètement, entre autres au niveau de l’admission d’air de refroidissement réglable, qui comprend des canaux de refroidissement des freins avant, ainsi qu’au niveau des jantes Aero et du soubassement entièrement caréné doté d’une plaque en aluminium pour protéger la batterie haute tension.

L’Audi e-tron Sportback est encore plus aérodynamique que sa sœur, l’Audi e-tron. (AUDI)
L’Audi e-tron Sportback est encore plus aérodynamique que sa sœur, l’Audi e-tron. (AUDI)

Innovation mondiale en grande série: les phares Matrix LED numériques

Avec les phares Matrix LED numériques comme équipement maximal, Audi présente une nouveauté mondiale dans la grande série: décomposé en minuscules pixels, leur éclairage peut illuminer la route avec une haute résolution. Derrière cela se cache la technologie DMD (Digital Micromirror Device), qui est également utilisée dans de nombreux projecteurs vidéos. Sa pièce maîtresse est une petite puce dotée de près d’un million de micro-miroirs dont les arêtes ont une longueur de seulement quelques centièmes de millimètres. À l’aide de champs électrostatiques, chacun d’entre eux peut être basculé jusqu’à 5000 fois par seconde. Selon la position, l’éclairage LED parvient de cette manière sur la route via les lentilles ou est dissipé par un absorbeur afin d’éviter les éblouissements.

Les phares Matrix LED numériques de l’Audi e-tron Sportback. (AUDI)
Les phares Matrix LED numériques de l’Audi e-tron Sportback. (AUDI)

Dans l’Audi e-tron Sportback, l’éclairage numérique, qui viendra élargir l’offre à la mi-2020, a plusieurs tâches. Il peut générer des animations Leaving Home et Coming Home dynamiques, qui apparaissent sous la forme de projections sur un mur ou sur le sol. Avec cette mise en scène, l’espace situé devant la voiture se transforme en une scène éclairée de manière ciblée. L’éclairage numérique peut représenter avec une extrême précision l’éclairage dans les virages, en ville et sur autoroute en tant que variantes des feux de croisement, et compléter les feux de route d’une fonction d’anti-éblouissement encore plus précise des autres usagers de la route. Mais il offre surtout des fonctions inédites telles que l’éclairage de voie et d’orientation. Sur les voies rapides, l’éclairage de voie produit un tapis de lumière qui éclaire clairement sa propre voie et qui s’adapte de manière dynamique en cas de changement de voie. Il augmente de ce fait l’attention du conducteur sur la voie pertinente et contribue à la sécurité routière. De plus, l’éclairage d’orientation affiche par anticipation la position du véhicule sur la voie avec des parcours foncés encadrés par la lumière et aide ainsi le conducteur à maintenir le véhicule au milieu de la voie, en particulier sur les routes étroites ou sur les chantiers. Par ailleurs, l’éclairage de repérage entre également en scène en combinaison avec l’assistant de vision nocturne optionnel. Si le système détecte un piéton, l’éclairage attire l’attention sur celui-ci et réduit de cette manière le risque que des passants proches de la chaussée ne soient pas vus.

Les phares numériques de l’Audi e-tron Sportback peuvent commander l’éclairage au pixel près. (AUDI)
Les phares numériques de l’Audi e-tron Sportback peuvent commander l’éclairage au pixel près. (AUDI)

Efficacité sportive: moteurs électriques, transmission intégrale électrique, châssis

Dans l’Audi e-tron Sportback 55 quattro, le conducteur profite de l’interaction entre efficacité, performance et calme souverain. Sur chaque essieu se trouve un moteur électrique asynchrone qui est alimenté en courant triphasé par une électronique de puissance. Avec une puissance de 265 kilowatts et un couple de 561 newton-mètres (consommation d’électricité en cycle mixte en kWh/100 km: 26,0-21,9 (WLTP); 22,7-20,6 (NCEC); émissions de CO2 en cycle mixte en g/km: 0), les deux moteurs électriques propulsent le SUV coupé avec puissance dès le démarrage, et ce sans émissions locales et de manière quasiment silencieuse. L’Audi e-tron Sportback 55 quattro accélère de 0 à 100 km/h en 6,6 secondes et sa vitesse maximale est régulée électroniquement à 200 km/h (consommation d’électricité en cycle mixte en kWh/100 km de 26,0-21,9 (WLTP); 22,7-20,6 (NCEC); émissions de CO2 en cycle mixte en g/km: 0). Lorsque le conducteur passe du mode D au mode S et qu’il appuie à fond sur la pédale d’accélérateur, il active le mode boost. Ici, la transmission délivre pendant 8 secondes une puissance de 300 kilowatts et un couple de 664 newtons-mètres. Le SUV coupé accélère alors de 0 à 100 km/h en seulement 5,7 secondes. Des trains épicycloïdaux à deux étages avec un rapport transmettent les couples des moteurs électriques sur les essieux. Le conducteur peut sélectionner les modes de conduite au moyen d’un sélecteur qu’il peut déplacer avec son pouce et son index. Il est intégré dans un levier élégant positionné au-dessus du tunnel central et servant de repose-mains.

Tenez-vous au courant! L’avenir est électrique. Et électrisant. Qu’est-ce qui nous fera bouger? Quelle direction prendrons-nous? Comment notre vie, la technique et la société évolueront-elles? L’e-hub vous tient au courant. De manière personnalisée par e-mail également: abonnez-vous dès maintenant à votre newsletter personnelle et restez informé.
La transmission intégrale électrique garantit une traction et une dynamique excellentes sur les types de terrain les plus variés. Avec elle, Audi écrit un nouveau chapitre dans l’histoire de la transmission quattro. Celle-ci régule la répartition idéale des couples d’entraînement entre les deux essieux, de manière continue et entièrement variable, en seulement quelques fractions de seconde. Dans la plupart des situations de conduite, l’Audi e-tron Sportback utilise uniquement son moteur électrique arrière, ce qui est particulièrement efficace. Si le conducteur souhaite plus de puissance que celui-ci ne peut fournir, le moteur avant est activé en un éclair. La même chose se produit, par souci de prévoyance, avant que la voiture ne se mette à patiner sur du verglas ou dans les virages rapides ou encore si le véhicule sous-vire ou survire.

Le positionnement bas des éléments de la transmission constitue l’un des facteurs clés du caractère sportif et de l’adhérence latérale, le centre de gravité étant bien plus bas que sur les SUV classiques. Tous les composants importants sont regroupés au centre du véhicule. Avec un rapport de près de 50 : 50, la répartition de la charge entre les essieux est parfaitement équilibrée. La manœuvrabilité propre est neutre. Avec des composants comme les suspensions à cinq bras, la direction progressive et le système de freinage électrohydraulique, le châssis combine des technologies de pointe garantissant dans l’ensemble un comportement de conduite agile et un confort élevé. Les pneus de dimension 255/55 R19 livrés de série se caractérisent par une résistance au roulement particulièrement faible. À partir de la mi-2020, il sera possible de commander des jantes de jusqu’à 22″, soit une taille de plus que pour l’e-tron.

L’Audi e-tron Sportback sera également disponible en option avec des jantes de 22″. (AUDI)
L’Audi e-tron Sportback sera également disponible en option avec des jantes de 22″. (AUDI)

Avec le système de gestion de la dynamique de conduite Audi drive select, qui est de série dans l’Audi e-tron Sportback, le conducteur peut adapter le mode de fonctionnement de plusieurs éléments de la transmission selon sept profils. Il en résulte une large palette allant d’une conduite douce et confortable à une conduite sportive et dynamique. La suspension pneumatique adaptive air suspension à amortissement piloté contribue dans une large mesure à ce caractère polyvalent. À vitesse plus élevée, elle abaisse la carrosserie, améliorant nettement l’écoulement de l’air et augmentant de ce fait l’autonomie. Au total, elle peut faire varier le niveau de hauteur de jusqu’à 76 millimètres.

95 kilowattheures d’énergie: système de batterie haute tension et récupération

Le système de batterie de l’Audi e-tron Sportback 55 quattro stocke jusqu’à 95 kilowattheures d’énergie (capacité brute; capacité nette: 86,5 kilowattheures) et fonctionne avec une tension nominale de 396 volts. Ce bloc large et plat est situé sous l’habitacle, auquel il est vissé en 35 points. Grâce à un cadre de protection massif et à un assemblage en aluminium accueillant les 36 modules de cellules, le système de batterie est extrêmement rigide et sécurisé contre les accidents. Les modules sont répartis sur deux niveaux: le niveau inférieur ou «floor» comporte 31 modules, le niveau supérieur n’en compte que cinq. Chaque module contient douze cellules pouch. Le système de refroidissement se trouve sous le compartiment de cellules.
En cas de décélérations jusqu’à 0,3 g, ce qui est à plus de 90 pour cent le cas au quotidien, la batterie haute tension est chargée par les moteurs électriques, de préférence par le moteur arrière, ceux-ci fonctionnant comme générateurs dans de telles situations. Le système de récupération régule la récupération d’énergie entre les deux moteurs électriques de manière variable, aussi bien en poussée lorsque le conducteur relâche la pédale droite qu’au freinage. Le degré de récupération de l’énergie de traction peut être réglé sur trois niveaux au moyen de palettes situées sur le volant et est nettement plus prononcé que sur l’e-tron.

Au freinage, l’Audi e-tron Sportback peut récupérer jusqu’à 70 pour cent de la puissance d’entraînement. (AUDI)
Au freinage, l’Audi e-tron Sportback peut récupérer jusqu’à 70 pour cent de la puissance d’entraînement. (AUDI)

Lors d’un freinage à 100 km/h, l’Audi e-tron Sportback est en mesure de récupérer jusqu’à 300 newton-mètres et 220 kilowatts, ce qui représente comme pour sa sœur plus de 70 pour cent de sa puissance d’entraînement et plus que sur n’importe quel autre modèle de série. Au total, le SUV coupé atteint jusqu’à 30 pour cent de son autonomie par récupération.

Ce n’est qu’à partir d’une décélération supérieure à 0,3 g que les disques de freins interviennent. Ceux-ci répondent extrêmement vite grâce à leur concept électrohydraulique innovant. Selon la situation de conduite, le système de régulation décide si le SUV coupé récupère uniquement via les moteurs électriques ou les disques de freins ou encore via une combinaison des deux, et ce de manière individuelle pour chaque essieu. Le passage entre freinage électrique et hydraulique se fait en douceur et de manière homogène, sans que le conducteur en prenne note. Les forces de freinage restent constantes.

Les développeurs ont fortement réduit le couple de freinage résiduel sur les disques de freins de l’Audi e-tron Sportback, c’est-à-dire les pertes qui surviennent lorsque les plaquettes sont brièvement en contact avec le disque. Cette avancée améliore l’efficacité et l’autonomie. Il en va de même pour trois autres mesures: en mode de conduite normal, le moteur électrique avant est découplé presqu’intégralement de la transmission. Le domaine exploitable de la batterie haute tension a été étendu et dans le circuit de refroidissement, certains débits volumétriques ont été réduits, si bien que la pompe doit désormais fournir une puissance moins importante.

La gestion thermique très flexible, qui est composée de quatre circuits séparés, tempère les éléments haute tension avec une efficacité maximale. Elle permet ainsi un chargement rapide en courant continu, une longue durée de vie de la batterie et des performances de conduite reproductibles, y compris à fortes charges. La pompe à chaleur de série, qui utilise la déperdition de chaleur des composants haute tension, est capable d’utiliser jusqu’à 3 kilowatts des pertes de puissance réelles pour le réchauffement et la climatisation de l’habitacle, ce qui est particulièrement efficace. Selon la température extérieure, l’Audi e-tron Sportback réalise des gains d’autonomie de jusqu’à 10 pour cent dans le cadre de l’utilisation client.

230 kilowatts de puissance: l’Audi e-tron Sportback 50 quattro

À l’occasion du lancement, Audi propose le SUV coupé à propulsion entièrement électrique avec une deuxième motorisation. L’e-tron Sportback 50 quattro délivre une puissance de 230 kilowatt et un couple de 540 newton-mètres (consommation d’électricité en cycle mixte en kWh/100 km: 26,3-21,6 (WLTP); 23,9-21,4 (NCEC); émissions de CO2 en cycle mixte en g/km: 0). La batterie est livrée sans le «floor» supérieur. Ses 27 modules comportent chacun douze cellules prismatiques. Le système, qui pèse environ 120 kilogrammes de moins que la batterie de la Sportback 55 quattro, a une capacité brute de 71 kilowattheures (capacité nette: 64,7 kilowattheures). Lorsque la batterie est entièrement rechargée, le SUV coupé parcourt jusqu’à 347 kilomètres selon le cycle WLTP. L’Audi e-tron Sportback 50 quattro accélère de 0 à 100 km/h en 6,8 secondes et sa vitesse maximale s’élève à 190 km/h (consommation d’électricité en cycle mixte en kWh/100 km: 26,3-21,6 (WLTP); 23,9-21,4 (NCEC); émissions de CO2 en cycle mixte en g/km: 0).

Repartir au bout de seulement 30 minutes: l’offre de recharge

Sur les longues distances, l’Audi e-tron Sportback 55 quattro peut se ravitailler en courant continu (CC) avec une puissance de jusqu’à 150 kilowatts sur les bornes de recharge rapide. En moins d’une demi-heure, la batterie atteint ainsi 80 pour cent de sa capacité, ce qui suffit pour parcourir la prochaine étape. L’e-tron Sportback 50 quattro se charge avec une puissance de jusqu’à 120 kilowatts et atteint dans le même temps le même niveau de recharge.

La recharge sur des bornes publiques de courant alternatif (CA) est effectuée au moyen d’un câble Mode 3 de série. Ici, la puissance atteint jusqu’à 11 kilowatts. Grâce à un deuxième chargeur optionnel dans la voiture, qui sera disponible à l’été 2020, elle passe à 22 kilowatts. Le service de recharge propre à Audi, l’e-tron Charging Service, permet un accès simple à près de 120 000 points de recharge publics dans 21 pays européens, et la tendance est à la hausse. Courant CA ou CC, 11 ou 150 kilowatts: une seule carte suffit pour lancer le ravitaillement. Avec la fonction Plug & Charge prévue également pour 2020, la recharge deviendra encore plus pratique: la voiture s’identifie elle-même à la borne et s’active.

Pour la recharge à la maison, Audi propose également différentes solutions en fonction de la performance du réseau domestique. Le système de recharge compact de série est approprié pour une prise simple de 230 volts tout comme pour une prise triphasée de 400 volts avec une puissance de 11 kilowatts. Le système de recharge connect pourra être commandé en option à partir de la mi-2020. Celui-ci propose des fonctions de recharge intelligentes, comme par exemple le chargement privilégié aux heures creuses. En combinaison avec un système de gestion de l’énergie domestique approprié, le véhicule peut également privilégier une recharge avec l’électricité solaire produite personnellement, dans la mesure où la maison est équipée d’une installation photovoltaïque.

Forme et fonctionnalité parfaites: l’habitacle

Grâce à son empattement de 2928 millimètres, l’Audi e-tron Sportback peut facilement accueillir cinq personnes en plus de bagages. La liberté de mouvement au niveau de la tête à l’arrière est seulement 20 millimètres inférieure à celle de l’Audi e-tron. Le plancher à l’arrière est quasiment plat: seule une marche plate existe à la place du tunnel central. Avec le compartiment de rangement de 60 litres sous le clapet avant, qui abrite l’outillage de bord et le câble de recharge, le volume de chargement atteint 615 litres. En rabattant les dossiers des sièges, le volume passe à 1655 litres. Le hayon s’ouvre et se ferme de manière électrique, sur demande au moyen d’un geste du pied.

L’habitacle de l’Audi e-tron Sportback est un lounge élégant dans lequel le design et la technique forment une unité. Une grande arche, qui s’étend des portes jusqu’au combiné d’instruments, intègre de façon harmonieuse le cache de l’Audi virtual cockpit. Son écran mince semble flotter librement dans l’espace. Dans les panneaux des portes, le «wrap-around» intègre également les écrans des rétroviseurs extérieurs virtuels. Le combiné d’instruments avec ses deux écrans tactiles est incliné vers le conducteur et est donc particulièrement ergonomique. Quand il est désactivé, l’écran supérieur s’intègre très discrètement dans le grand liseré noir brillant. Les parois latérales ouvertes sur la console du tunnel central soulignent l’impression de légèreté.

Dans chaque ligne d’équipements – la version de base, l’intérieur design selection et l’intérieur S line –, l’Audi e-tron Sportback offre des matériaux de revêtement, couleurs et applications décoratives parfaitement assortis. Concernant les sièges avant, les clients peuvent choisir entre le modèle de série, les sièges sport, les sièges sport S et les sièges contour individuels, au choix équipés d’une ventilation et d’une fonction de massage. Leurs coutures font penser à des circuits électriques. Sur demande, les surpiqûres contrastées et passepoils brillent en orange. De petites mises en scène confèrent une touche particulière: le pack contour/éclairage d’ambiance disponible en option illumine les surfaces en douceur et les arêtes avec fermeté. Au démarrage du moteur, le système audio émet un bref jingle d’accueil.

Lorsque l’Audi e-tron Sportback roule en ville, il règne, grâce aux techniques sophistiquées d’isolation et d’aéroacoustique, un silence quasi total dans l’habitacle. L’expérience hi-fi procure ainsi encore plus de plaisir, surtout lorsque le véhicule est équipé du système audio haut de gamme Bang & Olufsen avec son 3D disponible en option. Celui-ci laisse retentir la musique telle qu’elle a été enregistrée, sans effet artificiel. Un autre élément d’infodivertissement attrayant est l’Audi phone box, qui établit de nouveaux standards dans le domaine de la téléphonie, aussi bien en termes de qualité de connexion et de son que de recharge sans contact.

Sensible et compréhensif: le concept de commande

Comme tous les modèles de la classe supérieure d’Audi, l’e-tron Sportback est elle aussi équipée du système de commande MMI touch response avec deux écrans. Lorsqu’il active une fonction avec son doigt, le conducteur reçoit une impulsion haptique et acoustique. Sur l’écran tactile supérieur de 12,1 pouces de diagonale, le conducteur peut commander le système d’infodivertissement, la téléphonie, la navigation ainsi que des réglages e-tron spécifiques. L’écran inférieur, qui mesure 8,6 pouces, permet la saisie de texte de même que la commande des fonctions de confort et de la climatisation. La structure des menus est logique et intuitive, et aussi plate que sur un smartphone. Le graphisme est clair et minimaliste.

L’Audi virtual cockpit de 12,3 pouces est également de série dans l’Audi e-tron Sportback. Son écran brille avec une très haute résolution de 1920 × 720 pixels, et il est possible de basculer entre deux vues grâce à la touche VIEW sur le volant. En option, il existe une version «plus» avec un affichage supplémentaire représentant le wattmètre au centre. Sur demande, le concept d’affichage et de commande peut être complété par un affichage tête haute qui projette les informations importantes sur le pare-brise.

Outre la commande au moyen des deux écrans tactiles, le conducteur peut activer un grand nombre de fonctions par le biais de la commande vocale. Le système comprend les demandes de recherche et commandes formulées librement. Au besoin, le gestionnaire de dialogue demande des précisions, autorise les corrections, propose des options au choix et accepte également qu’on lui coupe la parole. À cet égard, il recourt aussi bien à des informations archivées à bord qu’à des données situées dans le nuage informatique.

Connexion au plus haut niveau: navigation et Audi connect

En Allemagne, l’Audi e-tron Sportback est équipée de série du système MMI Navigation plus et de la radio numérique DAB+. Le système d’infodivertissement haut de gamme prend en charge la norme de transmission de données rapide LTE advanced et intègre un point d’accès wi-fi pour les terminaux mobiles des passagers. Le système de navigation fait des propositions de destinations intelligentes sur la base des itinéraires déjà empruntés. À cet égard, le calcul de l’itinéraire a lieu aussi bien à bord de la voiture qu’en ligne sur les serveurs du fournisseur de cartes et de services de navigation HERE, qui tient compte de la situation du trafic dans toute la région.

L’offre variée d’Audi connect navigation et info-divertissement complète la planification d’itinéraire de manière idéale. Parmi les points forts, citons les informations en ligne sur la circulation, la navigation avec Google Earth, le guide routier e-tron, la radio hybride et les services Car-to-X. Les plus récents sont le service On-Street Parking, qui aide à rechercher les places de stationnement sur le bord de la route, et le service d’informations sur les feux de signalisation. Grâce à ce dernier, la voiture est connectée dans quelques villes à l’unité centrale qui commande les feux de signalisation et qui fournit les informations au conducteur dans l’Audi virtual cockpit. Le service contribue donc à une conduite efficace et favorise la fluidité du trafic.

Autre élément du pack: Alexa, le service vocal d’Amazon dans le cloud, qui est entièrement intégré au système de commande MMI de l’Audi e-tron Sportback. Celui-ci permet au conducteur entre autres de passer des commandes et de s’informer sur de nombreux événements actuels. Le service offre un accès à plus de 80 000 skills Alexa.

Par ailleurs, l’application gratuite myAudi relie la voiture au smartphone. Grâce à elle, le propriétaire de l’Audi e-tron Sportback peut gérer toutes les procédures de recharge à distance. Il peut consulter l’état de la batterie et l’autonomie restante ainsi que les statistiques de conduite, lancer des procédures de recharge et programmer la minuterie. Sur les longues distances, le guide routier e-tron affiche les arrêts requis pour la recharge sur l’itinéraire, aussi bien dans l’application que dans le système MMI. Pour ce faire, il actualise en permanence la planification des recharges en fonction de la situation du trafic et du comportement de conduite. Une autre fonction de l’application myAudi est la préclimatisation avant le départ, qui a lieu avec du courant provenant de la prise. Avec la climatisation à l’arrêt confort disponible en option, le client peut configurer précisément si l’habitacle, le volant et les sièges – en fonction de l’équipement – doivent être chauffés.

Outre l’application myAudi, la mise en réseau intelligente comprend également la clé numérique Audi connect. Celle-ci est disponible en option et, en plus du verrouillage et déverrouillage du SUV coupé, elle permet également de démarrer le moteur via le bouton start-stop à l’aide d’un smartphone Android.

Personnalisation après l’achat: Function on Demand

L’Audi e-tron Sportback est un pionnier des nouveaux services numériques et secteurs d’activité que la marque aspire à conquérir. L’un d’entre eux est l’offre «Function on Demand», qui comprend des fonctions issues des systèmes d’éclairage, d’assistance et d’infodivertissement. Le client peut les commander en ligne, et ce à n’importe quel moment en fonction de ses besoins. Ainsi, il peut adapter en continu sa voiture à ses besoins individuels même après la livraison. Chaque fonction peut être acquise pour des durées différentes: pour un mois, un an ou durablement. La commande a lieu soit via l’application myAudi soit via le portail en ligne myAudi. Le paiement est effectué confortablement et en toute sécurité via AudiPay.

Dans le pack Éclairage, le client peut opter, au lieu des phares LED, pour les phares Matrix LED avec feux de route à commande intelligente. À cela s’ajoutent d’autres fonctions comme les feux de jour avec signature e-tron ainsi que les clignotants dynamiques à l’avant et à l’arrière. Lors du verrouillage et du déverrouillage de l’e-tron Sportback, les phares et les feux arrière mettent en scène le SUV électrique de manière expressive. Concernant les systèmes d’assistance, il est possible dans un premier temps de commander le park assist en option. Le pack info-divertissement comprend l’Audi smartphone interface et l’Audi connect navigation et info-divertissement.

En toute sécurité en ville et sur les longues distances: les systèmes d’assistance à la conduite

Les systèmes d’assistance à la conduite proposés par Audi dans l’e-tron Sportback soutiennent et soulagent le conducteur dans de nombreuses situations. Les systèmes de sécurité Audi pre sense basic et Audi pre sense front sont de série. Audi propose le pack Assistance pour la ville, qui est a été spécialement conçu pour le trafic urbain. Celui-ci contient l’assistant de croisement, l’alerte de trafic transversal arrière et les avertisseurs de changement de voie et de sortie. La combinaison d’Audi pre sense front, rear et side contient le système Audi pre sense 360°, qui détecte les risques de collision et déclenche de manière ciblée des manœuvres de protection, allant d’un freinage à fond jusqu’au resserrement des ceintures.

Les éléments phares du pack Assistance Tour sont l’assistant de conduite adaptatif, qui facilite le contrôle longitudinal et transversal, ainsi que l’assistant d’efficience prédictif. Ce dernier signale au conducteur lorsqu’il est judicieux de lever le pied de l’accélérateur. Pour ce faire, il a recours aux données des capteurs à bord, du système de navigation et des services Car-to-X. Associé à l’assistant de conduite adaptatif et à la reconnaissance des panneaux de circulation, l’assistant d’efficience prédictif est de plus capable de faire ralentir et accélérer le SUV coupé de manière anticipée. L’assistant de changement de direction, l’assistant d’évitement de collision et l’assistant d’urgence complètent le pack Tour. Comme options individuelles, Audi propose entre autres le park assist, l’assistant de vision nocturne et les caméras périphériques, qui permettent au conducteur de choisir entre plusieurs perspectives.

Les systèmes d’assistance à la conduite de l’Audi e-tron Sportback sont pilotés de série par l’unité centrale de commande de l’assistance à la conduite (zFAS). Celle-ci calcule en permanence une représentation différenciée de l’environnement autour du véhicule. Selon l’équipement, les données sont fournies par jusqu’à cinq capteurs radar, cinq caméras et douze capteurs à ultrasons.

À l’occasion du lancement sur le marché: édition spéciale Edition One

Pour l’édition spéciale «Edition One», la désignation du modèle est projetée comme inscription au sol. (AUDI)
Pour l’édition spéciale «Edition One», la désignation du modèle est projetée comme inscription au sol. (AUDI)

L’Audi e-tron Sportback, qui est assemblée dans l’usine bruxelloise neutre en CO2, sera lancée sur le marché européen au printemps 2020. En Allemagne, l’e-tron Sportback sera disponible dans deux variantes de puissance; le prix de base s’élève à 71 350 euros. Pour le lancement, Audi propose l’édition spéciale limitée Edition One dans la peinture Bleu Plasma. Elle se base sur le pack Extérieur S line et comprend de plus les rétroviseurs extérieurs virtuels, des pièces complémentaires d’aspect aluminium, des jantes exclusives de 21″, les étriers de frein en orange et le toit panoramique en verre. L’éclairage de sol dans les portes avant projette la désignation du modèle Edition One comme inscription au sol. Pour l’habitacle, il est possible de choisir entre l’intérieur design selection, complété par des sièges contour individuels avec revêtements exclusifs gris Monaco en cuir Valcona, et le pack Intérieur S line avec sièges sport, également en cuir Valcona. De plus, l’équipement comprend le système audio haut de gamme Bang & Olufsen avec son 3D à l’avant, le pack Assistance Tour et les phares Matrix LED avec clignotants dynamiques à l’avant et à l’arrière et avec jeux de lumières dynamiques.

e-tron News

Technique, société, mobilité: restez à la page dans les domaines qui marqueront la mobilité du futur.